Aller au contenu

Woodkid

Touche-à-tout surdoué et visionnaire, Woodkid est sans conteste l’un des artistes les plus emblématiques de la dernière décennie du Montreux Jazz Festival. Il y a joué sept concerts, dont une performance surprise au Club en 2014, une création spacio-futuriste conçue pour le 50e anniversaire du Festival en 2016 et trois concerts grandioses sur la Scène du Lac l’été dernier. Six ans après son dernier concert à l’Auditorium Stravinski, l’artiste français y célèbre son grand retour pour y faire résonner ses grands tubes «Run Boy Run» ou «Iron» ainsi que son nouvel album S16. Sortie en 2020, cette œuvre somptueusement torturée est imprégnée par les sons de vraies machines, dont celles d’un certain Jean Tinguely. Coïncidence : les deux hommes ont réalisé une affiche pour le Festival, Tinguely en 1982 et Woodkid en 2014.

dimanche – 10 juillet
Scène
Auditorium Stravinski
Catégorie
Debout & Assis
Prix
CHF 105.–
20:30

LOUS AND THE YAKUZA

WOODKID