Aller au contenu

Timeline

Fondé en 1967 par Claude Nobs, le Montreux Jazz Festival est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable, générateur d’histoires et de performances fantastiques. Retour sur 15 dates qui ont forgé la légende du Festival et marqué l’histoire de la musique.

1967

Claude Nobs, René Langel et Géo Voumard organisent la première édition du Festival sur trois jours, avec un budget de 10’000 francs. Charles Lloyd, Keith Jarrett et Jack DeJohnette sont parmi les artistes à se produire au Casino de Montreux.

Claude Nobs, fondateur du Festival
© Claude Nobs’ Archive

1968

Le concert de Bill Evans à Montreux est immortalisé sur un album et obtient un Grammy Award. Sur la pochette : le Château de Chillon.

Bill Evans at the Montreux Jazz Festival, enregistré le 15 juin 1968

1969

Ella Fitzgerald se produit pour la première fois au Festival. Enregistré à Montreux, l’album Swiss Movement de Les McCann & Eddie Harris devient le premier disque de jazz vendu à plus d’un million d’exemplaires.

Le premier concert d’Ella Fitzgerald au Casino
© François Jacquenod

1970

Moins d’un an après sa prestation à Woodstock, Carlos Santana donne son premier concert au Montreux Jazz Festival.

© François Jacquenod

1971

Deep Purple enregistre « Smoke on the Water » à Montreux. Ce tube planétaire relate l’incendie du Casino de Montreux, survenu pendant un concert de Frank Zappa. La même année, Claude Nobs convainc Aretha Franklin de jouer au Festival, en lui offrant une boîte de chocolats.

« Funky Claude » lors de l’incendie du Casino en 1971.
© Alain Bettex

1976

La prestation de Nina Simone, d’une rare intensité, est l’un des concerts les plus légendaires de l’artiste américaine.

© Georges Braunschweig

1980

Marvin Gaye donne son unique show à Montreux. En visionnant les enregistrements de concerts chez Claude Nobs, il se laisse convaincre d’être filmé sur scène.

© Georges Braunschweig

1982

L’artiste suisse Jean Tinguely imagine l’affiche du Montreux Jazz Festival et le dote de son logo si reconnaissable.

1986

Deux des plus grands artistes new-yorkais, Keith Haring et Andy Warhol créent en tandem l’affiche du 20ème anniversaire du Montreux Jazz Festival.

1991

Quincy Jones co-produit le Festival de 1991 à 1993. Miles Davis se produit pour la 10e et dernière fois à Montreux, sous la direction de Quincy Jones. Premiers enregistrements de concerts en Haute Définition.

© Edouard Curchod

2002

Grand ami de Claude Nobs, David Bowie donne l’un des concerts les plus emblématiques du Festival. En guise de rappel, il joue son album berlinois « Low » dans son intégralité.

© Lionel Flusin

2007

À la suite de son premier concert à Montreux, Prince offre une jam session surprise sur une scène gratuite. L’artiste reviendra au Festival en 2009 et pour trois soirées en 2013.

© Marc Ducrest

2013

Claude Nobs décède en janvier. La même année, les archives audio-visuelles du Festival entrent au Registre Mémoire du monde de l’UNESCO sous le nom de «The Claude Nobs Legacy».

© Lionel Flusin

2016

Le Festival fête son jubilé avec de nombreux projets spéciaux et clins d’oeil à son histoire. Charles Lloyd, présent en 1967, retrouve le Casino. Deep Purple joue «Smoke on the Water» avec le fils de Frank Zappa.

© Emilien Itim

2019

Elton John offre un show historique au Stade de la Saussaz devant 15’000 personnes. Il s’agit du premier concert en stade du Festival.

Elton John square
© Lionel Flusin